Blog

Lorsque la lumière fait l’architecture

©Serge Najjar – city of Beirut.

La lumière naturelle est l’un des « matériaux  » de base de toute conception architecturale. La lumière est la raison d’être de l’architecture, elle en constitue le premier matériau. Sans elle, le mur, l’espace, l’ombre n’existent pas. La lumière naturelle joue sur le confort, la santé et l’humeur de l’homme, mais elle varie selon l’endroit où nous sommes. En architecture, celle-ci fait partie intégrante de la conception d’un bâtiment, elle apporte une plus-value : elle permet de donner vie, valoriser et d’animer un espace. Aujourd’hui, si l’éclairage artificiel est maîtrisé dans ses dispositifs les plus sophistiqués, la lumière naturelle, solaire, tend à être oubliée dans l’architecture. Il semblerait que ce soit pourtant « la seule (…) qui fasse l’architecture être architecture  » -Louis Kahn-.

De même que Tadao Ando : architecte de la lumière, sa quête incessante des rapports entre la matière et la lumière naturelle, sa prédilection pour l’ombre également Ando a un attachement pour les espaces obscurs. La plupart de ses projets sont des espaces sombres dans lequel il sculpte les ouvertures pour amener la lumière naturelle.

©Tadao Ando – Church of light -Ibaraki- Osaka- Japon

Pour Rudy Ricciotti : « C’est le soleil qui dicte la construction ». Le MUCEM,Le Musée des civilisations de l’Europe et de la Méditerranée à Marseille où l’ombre et la lumière sont projetées par la dentelle de Béton

©Lisa Ricciotti

à lire aussi :

Enregistrer

Share this...
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn