Blog

Trains fantômes

Un train abandonné de la ligne Orient Express [via chambre237.com] ©Preciousdecay

Certains d’entre nous, lorsqu’ils pensent au train, se souviennent avec nostalgie de cabines aux sièges en velours d’où émanait parfois une effluve de parfum ou de tabac à pipe, de menuiseries au verni patiné et du vendeur ambulant, souvent d’humeur joviale et communicative, paré d’un tablier blanc, au commandes de son chariot généreusement rempli de viennoiseries et de boissons chaudes.

Ou de nuits bercées par le chant des anciens rails qui tantan-tantannaient au pas cadencé d’une horloge suisse, reproduisant des vibrations qui faisaient écho au battements de nos choeurs, et de réveils à l’aube sur la lagune, à l’approche de Venise. C’étaient des trains où l’on se croisait, l’on se parlait et l’on tombait, parfois aussi, amoureux.

Le mot train évoque ainsi de nombreux fantasmes ; il en va de même pour gare : synonyme de voyage—de départ—mais aussi de retrouvailles, plus ou moins joyeuses, et toujours attendues. En effet, aujourd’hui, bien des gares, servent le plus souvent à se retrouver, qu’à partir, comme en témoigne le sort d’anciennes stations situées le long de la petite ceinture de Paris.

La REcyclerie // 83, boulevard Ornano, 75018

Culture, implication des riverains, ani­mation des quartiers, économie sociale et solidaire, voilà les maîtres mots qui jus­tifient aujourd’hui, auprès de la Mairie de Paris, le ­redéploiement de ces gares d’un nouveau type (Le Monde, 6 janvier 2018) dans ces anciens faubourgs que l’urbanisation pousse à reconquérir. À Paris, par exemple, sur le site de l’ancienne Gare Masséna dans le 13ème, Réalimenter Masséna incarne une balade urbaine animée, novatrice et durable. Un projet conçu par l’économie circulaire, qui devrait aboutir en 2021 et devenir un lieu de vie où l’on partagera, en temps réel, l’avancée des recherches en cours pour réinventer, au quotidien et depuis la micro-échelle, un rapport à la terre plus durable et plus résilient.


À lire aussi :

Du vert sur les rails !

La reconversion écologique de l’ex-voie ferrée en question

La nouvelle vie des gares de la Petite Ceinture

Les gares oubliées de Paris

La Défense, Masséna, Asnières… Autour de Paris, les gares désaffectées refont surface

Ground Control, le bar éphémère libre et curieux, de retour à Paris

Share this...
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn